Groupe Sabanci

Aider les groupes de holding à atteindre leur plein potentiel

Sabanci Group

Défi

Sabanci Holding possède un héritage de 90 ans de performances commerciales de premier plan en Turquie et au-delà.

Cotée à la Bourse d'Istanbul, elle gère 18 sociétés distinctes et opère dans 13 pays différents, avec un chiffre d'affaires annuel combiné de plus de 150 milliards de livres turques ($17milliards) en 2021.

Sabanci Holding donne la priorité à une culture de performance pour créer de la valeur pour les parties prenantes. Son objectif est « d’unir la Turquie et le monde pour un développement durable avec des entreprises leaders ».

Mais les conglomérats comme Sabanci sont confrontés à deux défis distincts par rapport à d’autres organisations. Premièrement, les investisseurs ont tendance à sous-évaluer les conglomérats par rapport à la somme de leurs parties. Deuxièmement, il peut être plus difficile de créer une culture cohérente, en particulier lorsque les sociétés du groupe opèrent sur des marchés aussi différents.

Le groupe Sabanci Holding s'est donc tourné vers le modèle EFQM pour contribuer à créer une culture d'amélioration continue et de partage des meilleures pratiques dans l'ensemble du conglomérat.

« En le faisant nous-mêmes, nous pourrions commencer avec une orientation claire du Comité exécutif. Nous pouvons garantir que nous sommes alignés à chaque étape du processus. Nous pouvons être totalement honnêtes les uns envers les autres. Et nous pouvons être plus rapides.

Yeliz Erinckan – Directrice de la stratégie et du développement commercial

Solution

« Tout a commencé par l'écoute », explique Yeliz Erinckan, directrice de la stratégie et du développement commercial.

« Dans le cadre de sa démarche d'amélioration continue, notre PDG a demandé à 10 cadres supérieurs des sociétés du groupe de réaliser un projet d'auto-évaluation EFQM. Nous avons ensuite suivi une formation d'évaluateur EFQM sur mesure, puis interrogé tous ceux qui travaillent pour Sabanci Holding, ainsi que les cadres supérieurs de chaque entreprise.

L'équipe a travaillé avec Celal Seçkin, conseiller local certifié EFQM, sur le projet d'auto-évaluation, afin de développer des processus sur mesure garantissant que les informations issues de plus de 100 entretiens puissent être enregistrées en tête-à-tête, en groupes de discussion, en outils de sondage et en ateliers en ligne.

Les résultats ont été adaptés aux exigences de Sabanci en tant que conglomérat – ses parties prenantes comprennent des actionnaires, des employés, un groupe et d'autres sociétés en tant qu'investisseurs ou partenaires de coentreprise.

Le rapport identifie les domaines de bonnes pratiques qui pourraient être reproduits. Les hauts dirigeants des sociétés du groupe ont donc établi de nouveaux axes de travail au sein du groupe pour mettre en œuvre des plans d'action ambitieux qui soutiennent les ambitions de Sabanci Holding.

« La mise en œuvre de ces actions améliorera les performances de notre groupe et nous aidera à combler « l'écart de remise des conglomérats » – qui est l'une des principales raisons pour lesquelles nous avons commencé notre parcours EFQM », déclare Yeliz.

« Nous aurions pu faire appel à des cabinets de consultants pour faire ce travail. Mais il leur faudrait plus de temps pour comprendre les problèmes, comprendre comment nous travaillons et identifier des solutions. Et ils ont tous leurs propres cadres. La valeur du personnel de Sabanci Holding effectuant le travail en utilisant le modèle EFQM ne peut être sous-estimée.

Celal Seçkin est d’accord. « Avec le modèle EFQM, nous pourrions définir les parties prenantes du conglomérat, analyser leurs interactions dans un environnement complexe, définir les frontières entre le conglomérat, les sociétés du groupe, les partenariats, la société dans son ensemble et chercher à créer une valeur durable pour les parties prenantes. »

Toutes les personnes impliquées dans le projet étaient d’accord sur les opportunités d’apprentissage qu’il offrait. Les opportunités à venir. Et l'excellente manière dont l'utilisation du modèle a été défendue par le PDG du conglomérat, M. Cenk Alper – qui avait déjà une expérience avec le modèle – a remporté le prix d'excellence de l'EFQM en 1997 avec Beksa et le prix d'excellence de Turquie en 1996 avec Kordsa. Brisa a également remporté le prix d'excellence EFQM en 1996.

Il est encore tôt, mais le processus ainsi que la mise en œuvre semblent déjà être un succès. À tel point que plusieurs sociétés du groupe se sont déjà engagées à commencer à utiliser le modèle EFQM dans leurs propres organisations.